Dans les coulisses du théâtre : Création des maquettes

Les élèves des classes de Mme Detoul, Mme Idiart et M Tazi, ont tous assisté à 3 spectacles présentés au théâtre Dunois, durant la saison 2016-2017. Ces spectacles étaient en lien avec la notion du rêve et de l’imaginaire. Ils ont ainsi vu Les Insomnies, de la compagnie La main d’œuvres, Kamchatcka  de l’Ensemble Almaviva, mais aussi Jamais jamais, de la compagnie les Arpenteurs de l’invisible. A cette occasion ils ont pu découvrir les coulisses du théâtre, le côté caché auquel les spectateurs n’ont généralement pas accès !

Les élèves ont également pu discuter à l’issu des différents spectacles avec Valérie Jung, scénographe de la compagnie, mais aussi rencontrer les metteurs en scène, ainsi que les acteurs.

Pour la seconde partie du projet, la conception de maquette, les élèves ont retrouvé Valérie qui les a guidés pour mettre en scène l’un de leur rêve.

Equipés de boîte noire identique, représentant la scène d’un théâtre, les enfants ont dû créer le décor de l’un de leur rêve. En effet, ils ont, avant de commencer leur création, réfléchis à un rêve qui les a marqués.

 

 

 

 

 

Cet exercice leur a permis de travailler sur la mise en espace et parfois la mise en volume de leur rêve, cela comprend la création du décor, mais aussi des personnages qui le peuplent. Ils se sont d’ailleurs représentés et mis en scène dans leur maquette grâce à un petit personnage de papier sur lequel ils ont collé leur tête, en photo.

 

 

 

 

 

La troisième étape du projet sera la mise en voix de l’un de leur rêve avec Yan et Louise.

Classe à Paris

Dans les coulisses du théâtre

Ecole de la plaine
Ecole Louis Blanc

Classes : CM1

Intervenante :

Valérie Jung

Enseignants :

Catherine Detoul
Bachir Tazi
Patricia Idiart

Publicités

Deuxième atelier de musique pour faire vivre le pays du Jamais Jamais !

Lundi 20 mars, les 6èmes A du collège Thomas Mann, ont retrouvé Paul pour le second atelier de musique.

Après quelques échauffements pour se réveiller, ils ont essayé de créer avec leur corps et le matériel à disposition, un paysage musical maritime. Ils avaient déjà commencé cet exercice avec leur professeur de musique, Audrey Graille. Grâce à leur souffle, à leur voix ou encore à leur bouche, ils ont essayé de faire entendre le bruit des vagues s’échouant sur la berge, le cri des mouettes retentissant sur la plage, ou encore le vent côtier soufflant de plus en plus fort jusqu’à créer une véritable tempête. Puis des éléments caractéristiques de l’imaginaire de Peter Pan sont venus se greffer à ce paysage maritime, comme le chant envoûtant des sirènes ou le tic-tac du crocodile !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul avait apporté différents petits instruments qu’ils ont pu tester : des xylophones, des grelots, des maracas, des tambours de basques, des tambourins, un petit orgue de barbarie, un accordéon ou encore un mélodica.

 

Après les avoir essayés tous ensemble pour comprendre comment ils fonctionnaient et voir quel son ils pouvaient produire, ils ont essayé de travailler sur le rythme et sur l’écoute.

 

Grâce à son ukulélé, Paul leur a proposé un rythme, qu’ils ont tenté de suivre avec les percussions. Puis avec les autres instruments, ils ont pu improviser chacun leur tour une petite phrase musicale.

Ils tenteront à leur prochaine rencontre d’enregistrer un premier fond musical pour leur spectacle.

Imagination(s) en action – Faire vivre le pays du Jamais Jamais

Collège Thomas Mann
Résidence territoriale artistique et culturelle
Classe : 6èmes  A

Intervenant :

Paul Levis

Enseignante :

Audrey Graille

« L’art de la fugue » : vendredi 6 janvier 2017

Cette semaine et la semaine dernière, les choses sérieuses ont commencé pour les élèves de 4ème1 : le tournage a débuté. Derrière la caméra, Edgar. A l’aide à la mise en scène, Marc. Silence sur le plateau, ça tourne, action ! Il y a, en tout, une dizaine de scène à tourner et donc pas de temps à perdre. Après tout, il ne reste que 4 séances !

La première séance sert surtout à ce que chacun prenne ses marques et apprivoise la caméra. Les élèves sont tous mobilisés. Technicien lumière, assistant son, scripte, chacun joue un rôle important. L’idée est de récréer l’ambiance d’un vrai plateau de cinéma. Et bien sur, au centre de l’attention, se trouvent les apprentis acteurs ! Les choses prennent du temps, la mise en place est longue. Résultat, une seule scène peut être tournée. Mais chacun aura pu ainsi se rendre compte que c’est un métier qui, au-delà du talent, demande aussi beaucoup de patience.

Ce vendredi 20, néanmoins, tout le monde est déterminé à être plus efficace. Si l’on tient à aller au bout du projet, alors il faut être mobilisé à 100% ! Objectif : tourner 3 scènes en 2h. Finalement, grâce à la concentration et au sérieux de chacun, le défi est relevé haut la main. La caméra semble faire moins peur aux élèves et chacun se glisse avec bonne volonté dans la peau de son personnage. Dans une pièce voisine, Clément enregistre les voix-off lues par les élèves. Elle seront ajoutées au film lors du montage.

Le tournage continuera la semaine prochaine, avec trois autres scènes.

L’art de la Fugue
Collège Elsa Triolet
Résidence territoriale en établissement scolaire
Classe : 4ème

Enseignantes :
Caroline Le Bourhis
Delphine Sher
Marie Anne Clavier
Sévrine PIN (documentaliste)

Intervenants :
Edgar Baylet Fernandez
Marc Baylet-Delperier
Ivan Solano
Clément Caratini

« L’art de la fugue » : vendredi 6 janvier 2017

 

Après deux semaines de vacances, il est l’heure de la reprise des cours et des ateliers pour les élèves du collège Elsa Triolet. Ce vendredi, les 4ème1 ont présenté devant Marc Baylet-Delperier, metteur en scène du spectacle Kamchatka, les petites scènes répétées avec Edgar avant les vacances. Pas le temps de réfléchir, il faut se lancer ! Ce n’est jamais facile de jouer devant un nouveau visage, mais tous s’en tirent bien et reçoivent les félicitations de Marc. Maintenant, il faut pousser les choses plus loin ! Chaque scène est reprise et décortiquée, les élèves sont encouragés à incarner à fond leurs personnages.

fugue1

Une scène de danse vient toutefois semer le trouble en milieu de séance. Garçons et filles sont invités à danser ensemble… ce qui ne plaît ni aux uns, ni aux autres ! Mais c’est aussi cela le théâtre, apprendre à jouer avec l’autre et surtout, à mettre de côté son « moi » de tous les jours et savoir se glisser dans la peau d’un autre. Finalement, après quelques minutes de discussion, tout le monde se prête au jeu et la classe se transforme en belle salle de bal.

fugue2

La semaine prochaine, place à la caméra. Edgar filmera les élèves en train de jouer ces scènes, et il ne faudra pas se laisser déstabiliser !

L’art de la Fugue
Collège Elsa Triolet
Résidence territoriale en établissement scolaire
Classe : 4ème

Enseignantes :
Caroline Le Bourhis
Delphine Sher
Marie Anne Clavier
Sévrine Pin (documentaliste)

Intervenants :
Edgar Baylet Fernandez
Marc Baylet-Delperier
Ivan Solano
Clément Caratini

 

Balade Chorégraphique à l’école Balanchine – Lundi 11 mai 2015

Voilà! c’est la fin du chemin parcouru ensemble avec Les Ouvreurs des Possibles, les enfants de CP de l’école polyvalente Balanchine et le théâtre Dunois. Pour cette dernière rencontre les enfants vont réaliser une Ballade Chorégraphique dans les couloirs et préau de l’école.
Les danseurs de la compagnie de danse contemporaine Les Ouvreurs de Possibles ont passé plus de trois mois avec les enfants pour les introduire dans la connaissance et la pratique de la danse contemporaine.
Aujourd’hui les enfants dans cette promenade à l’intérieur de l’école vont montrer à ses camarades ce qu’ils sont appris au long de ces mois de travail et de découverte.
Avant de commencer il faut, évidement, faire un petit échauffement! On  commence par un moment du « petit rien », on continue avec un jeu qui va nous mettre en contact avec les autres et on fini par improviser une danse. Ça y est! on part dans les couloirs de l’école tout en dansant, en improvisant en étant seul mais sans jamais oublier qu’on est en groupe. On fini dans le préau de l’école où les GS font un grand cercle et regardent ses camarades danser.
FullSizeRender (2)

FullSizeRender (1)

FullSizeRender (6)

FullSizeRender (4)FullSizeRender (10)

FullSizeRender (8)

FullSizeRender (11)

Temps de restitution – Mardi 14 avril 2015

Aujourd’hui deux projets sont présentés au théâtre Dunois :

« La boxeuse et le danseur » avec les élèves de la classe du 5e du collège de la Grange aux Belles (Paris 10ème). Sous la houlette du chorégraphe Eric Stieffatre, et
« Quand nous dansons » avec les élèves de la classe de CE1 de l’école élémentaire Baudricourt A (Paris 13ème) et leur enseignante Blandine Georges. Sous la direction de Jean-Philippe Costes Muscat.
C’est deux projets font partie du volet  « Des Elles et des Ils ».

« La boxeuse et le danseur »
IMG_0090

IMG_0091

« Quand nous dansons »

IMG_0094

IMG_0103

IMG_0107

Belle, très belle présentation!

Autour de Mamie Rôtie – Mercredi 8 avril 2015

La classe de 6ème du Mr. Borde a vu Mamie Rôtie!
Quelques semaines après Dominique Duthuit viens travailler avec les enfants autour de la pièce.
L’idée c’est de voir quels sont les éléments du spectacles qui permettent raconter une histoire au théâtre. Les possibilités appartiennent à chaque artiste. Dans le cas de Mamie de Rôtie les idée sont sortie de la tête d’Yvan Corbinau et son équipe.
Pour comprendre mieux le spectacle et sa mise en scène Dominique pose quelques questions.
Quand les enfants répondent..un dialogue s’engage, il y a plein des souvenirs autour de la pièce.
Les enfants ont même l’envie d’expérimenter le théâtre d’objet!!
IMG_0038

Classe à Paris au collège Thomas Mann
Niveau : 6èmeEnseignant : Mr. BORDE
Intervenante : Dominique DUTHUIT