Classe à Paris- atelier écriture- Lundi 13 avril 2015


Anne-Marie part de cette image pour faire un exercice qui casse les clichées  : « On dit que les garçons naissent dans les choux et les filles dans les rosses. »
Les enfants devront compléter la phrase suivante :
Et si les garçons naissent dans les ……. ils seraient……..
Et si les filles naissent dans les…….elles seraient……
Ils faut que sa rime! Alors ça donne quelque chose comme ça :

– Et si les garçons naissent dans les peluches ils seraient des autruches
– Et si les filles naissent dans une aile elles seraient beaucoup plus belles.

Quelques enfants ont du mal encore à trouver les rimes mais il ne faut pas perdre patience… ça va arriver. Peut-être, parce qu’on a perdu l’habitude de jouer avec les mots ?
L’exercice suivant c’est d’écrire un poème autour de la danse, car à la fin de l’année les enfants vont présenter un petit moment de danse au théâtre Dunois.

Des mots autour de la danse qui aideront à composer le poème :
jouer, chanter, penser, compter, valser, rythmer, bouger, marcher, twerker, swinger

Poème
Commençons! 
tous dansons
Nous chantons
Reculons!
Nous marchons,
tous ensembles
choisissons
nos chansons.
Festoyons
Répétons! 

Classe à Paris « S’apprivoiser l’un à l’autre à travers la danse » à l’école rue Riblette
Niveau : CM1
Enseignante : Delphine KUSZAK
Intervenant : Anne Marie COLLIN

 

Classe à Paris – atelier écriture – Lundi 23 mars 2015

Anne Marie Collin se présente comme comédienne est auteur. « Je suis un auteur dramatique, qu’est ce que c’est un dramatique?  » Les enfants répondent celui qui écrit des romans, des histoires sentimentales… Non ça vient du DRAMA, en anglais c’est THEATER.

Anne Marie donne des exercices rigolos autour de l’écriture. On commence par l’écriture de l’ hasard :
___________, c’est comme danser avec un garçon/fille.

Au début les enfants sont un peu timides…pas des grands idées.
Plus vous avez des mots ,plus vous pouvez expliquer. Avoir des mots ça vous permet de vous exprimer…parce que quand vous n’avez pas des mots…par exemple;  quand vous êtes en colère, vous passez directement à la violence, au geste. Parce que vous n’avez pas des mots pour communiquer vos sentiments.
Et pour élargir le vocabulaire Anne Marie donne différents exercices à faire en classe qui amusent les enfants.

Des livres à consulter pour jouer avec les mots :
– L’agenda du presque poète
– Le petit Oulipo
– Un dictionnaire des rimes

A vos stylos!

Classe à Paris « S’apprivoiser l’un à l’autre à travers la danse » à l’école rue Riblette
Niveau : CM1
Enseignante : Delphine KUSZAK
Intervenant : Anne Marie COLLIN

Classe à Paris – les filles et les garçons dansent – Lundi 16 mars 2015

La séance sera avec Sophie et Philippe qui vont initier les enfants à la danse.
On commence par prendre conscience des parties de notre corps notamment la colonne vertébrale. C’est elle qui nous aider à nous tenir en équilibre et droit.Après avoir fait les enchaînements de mouvements de l’étoile de mer, les enfants sortent dans la cour, pour continuer avec les parcours que les intervenants vont proposer.
Il faut parcourir la cour en marchant en avant, en arrière, pies croisées, en chassé, en sautillant…
Après les enfants se verront proposer inventer leur propres pas.
Un grand cercle : travail à deux. Quand un camarade touche une partie du corps l’autre devra jouer et composer.
Quand Philippe et Sophie ne seront pas là les enfants continueront à s’entrainer avec leur maîtresse 🙂

Riblette

Classe à Paris « S’apprivoiser l’un à l’autre à travers de la danse » à l’école élémentaire rue Riblette
Niveau : CM1
Enseignante : Delphine KUSZAK

Classe à Paris Danse fille/garçons – Vendredi 6 mars 2015

Avec Dominique Duthuit les élèves de la classe de Delphine Kuszak, vont analyser quelques scènes du film Billy Elliot. La classe est venu voir le film au théâtre le lundi 2 mars. Dans son intervention d’aujourd’hui, Dominique leur explique que le film nous raconte un parcours initiatique…celui de Billy Elliot et sa passion envers la danse. On continue avec le contexte historique. Car le contexte social et politique de Billy Elliot est celui de l’Angleterre des années 80. En tension du à la politique économique de Margaret Thatcher. Le personnage principal, s’éloigne des clichées qui pourraient l’empêcher de faire de la danse. De cette façon, assez intuitive, il se retrouve porté par le désir de partir de son village pour aller à Londres à la recherche de son rêve de devenir danseur.

images-1

Classe à Paris « S’apprivoiser l’un à l’autre à travers de la danse »  à l’école élémentaire Riblette.
Niveau CM1
Enseignante : Delphine KUSZAK
Intervenante : Dominique DUTHUIT