Atelier de la Gadouille à l’école Balanchine – Jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2015

Martin et Simon sont inséparables, les meilleurs amis du monde, ensemble ils créent une bande dessinée ! Jusqu’au jour où Simon tombe dans la gadoue.

C’est à partir du texte du spectacle Simon la Gadouille, que les élèves de CE2 et CM1 de l’école Balanchine ont travaillé à la réalisation d’une BD.

Le premier jour, une graphiste illustratrice professionnelle, Marieke Offroy, a lancé la discussion sur ce qu’ils avaient retenu de cette lecture, l’histoire d’une amitié, d’une cabane, de foot, d’été, d’école, d’une bande dessinée qui est créée, de retrouvailles etc.

L’idée était de développer l’imaginaire autour de l’univers de la pièce, avec le dessin et l’écriture comme Simon et Martin dans l’histoire. Dans la pièce, les personnages, réalisent ensemble une bande dessinée, qui caricature les élèves de la classe en hommes préhistoriques dans des situations et scénarios comiques : « Les Néandertaliens ».

Les enfants ont donc appris les bases de la bande dessinée, les différents styles, la notion des bulles, des cases … Puis après s’être mis en binôme, ils ont inventé une histoire courte, un thème, un lieu et des personnages.

 

 

Le but était de réaliser une planche de BD en travaillant en binôme, en référence au duo du récit de Simon la Gadouille.

Le lendemain les enfants ont dessiné leur histoire dans une planche de 8 cases. Les enfants ont été très imaginatif, leurs BD nous font voyager à Hawai, sur Mars, certaines sont très émouvantes, touchantes et d’autres nous font rire.

Tous étaient fières de montrer leur BD, ils se sont révélés être de vrais artistes.

Atelier de la Gadouille
Ecole Balanchine
Classe : CE2 – CM1

Enseignants :
Myriam Dahan

Intervenants :
Marieke Offroy

De Balanchine à Joséphine Baker – Jeudi 16 avril 2015

Ce jeudi 16 avril, les enfants de la classe de CP de Mélanie Truffier et le CM2 d’Aline Van Steenkiste, restituent devant leur familles le travail réalisé avec les chorégraphes : Delphine Bachacou et Jean-Philippe Costes Muscat.  Les danseurs de la compagnie Les Ouvreurs de Possibles en Résidence territoriale d’artiste en milieu scolaire à l’école George Balanchine, ont introduit pendant quatre mois la danse contemporaine aux élèves.
Afin de découvrir le quartier autrement et de rendre hommage au nom de l’école, les danseurs font le choix de se s’appuyer sur la notion de cultures chorégraphiques souvent inconnues des enfants.
Les enfants se sont bien investis pendant tous ces mois de travail, aujourd’hui ils ont « le trac » avant de monter sur scène, mais leur maîtresses et Delphine sont là pour leur donner de l’assurance.

Beau Travail les enfants!

 

ARE Initiation à la danse- Mardi 10 mars 2015

Aujourd’hui vous aller former deux groupes. On installe des chaises de chaque côté de la salle vous allez vous asseoir. Vous êtes dans une attitude d’attente. Quand la musique commence le groupe 1 part vers le centre en dansant, quand la musique s’arrête, vous marquez un arrêt et ensuite vous revenais à votre place. Pareil pour le groupe 2.
Une fois en place vous fermées vos yeux et une balle sera mise sous une chaise, la personne qui l’a danse avec la balle en passant par le centre. Une fois sa danse finit il ou elle la donnera à ses camarades d’en face.
Chouette!

ARE  Initiation au bal à l’école Balanchine
Niveau CE1 CP
Intervenante : Delphine BACHACOU

Résidence Balanchine – Mardi 10 mars 2015

Nous allons préparer notre chorégraphie, le jour de la restitution n’est pas loin. Ainsi commence Delphine ce jour d’atelier. On commence par le tableau numéro 1. La classe est divisé en deux groupes. Attention! le jour de la présentation quand vous êtes sur scène vous ne pouvez pas parler, pas gratter…vous êtes dans un état neutre.
Après l’aperçu de la chorégraphie, Delphine insiste sur la position neutre qui n’est pas systématiquement respecté. Aussi il vous « manque du ciel » ça veut dire …que tous les mouvements que vous vous faîtes en allons vers le sol sont bien, maintenant il faudrait donner plus d’importance au mouvement qui vont vers le ciel.
Delphine insiste sur la qualité de la danse parce qu’elle sait que c’est un bon groupe et qu’elle peut leur exiger plus. Finalement on n’oublie pas que c’est un travail en équipe, tout le monde est concernée.

Atelier #6 Ecole élémentaire Balanchine
Résidence territoriale en milieu scolaire
Niveau : CM2
Enseignante : Aline VAN STEENKISTE
Intervenante : Delphine BACHACOU

ARE Initiation au bal – mardi 03 mars 2015

Ça y est ce le retour après les vacances. On retrouve pour une nouvelle séance avec Jean Philippe.
On fait un cercle, chaque élève croisse le cercle en proposant des mouvements. Ils se croissent au milieu deux danseurs qui doivent proposer une rencontre, un voyage dansé.
Une belle dynamique naît à partir de cette échange que Jean Philippe va filmer et nous la montrer tout de suite après. Chouette!

ARE Initiation au bal
Niveau CP et CE1
Intervenant : Jean Philippe Costes Muscat

Rencontre parent-enfant – Jeudi 12 février 2015

Dans le cadre de la résidence territoriale en établissement scolaire le théâtre Dunois, l’école élémentaire Balanchine et les artistes en résidence de la Cie Les Ouvreurs des Possibles ont organisé un bal parent/enfant.
L’atelier, qui a eu lieu la semaine du 9 au 13 février, a proposé aux parents des classes concernées par la résidence, de rencontrer les danseurs Delphine Bachacou et Jean-Philippe Costes Muscat. Au cours de ces séances les danseur ont proposé un échange « dansé » entre les élèves et leurs parents. A cette effet, Delphine et Jean Philippe nous demandent de faire un grand, énorme cercle où chaque participant recevra la balle qui circulera au fur et à mesure qu’on dit son prénom, la passer à son voisin sans avoir fait avant  » voyager la balle ». C’est une habitude pour les « petits danseurs » de Jean Philippe et Delphine mais cette fois-ci, leurs parents peuvent vivre cette expérience que leurs enfants expérimentent à chaque atelier.
Ensuite tout le monde se met à marcher dans la salle sans perdre le contact visuel entre les gens. Au signal tout le monde s’arrête et cherche un contact physique avec son voisin. Finalement avec plus de cinquante personnes dans le préau on a l’impression qu’une grand foule bouge au rythme de la musique, du contact et avec le plaisir de partager un moment en famille.

DSCN2287

DSCN2295

DSCN2299

DSCN2327

Atelier parent/enfant dans le cadre de la Résidence territoriale en établissement scolaire.
Intervenants : Delphine BACHACOU et Jean Philippe COSTES MUSCAT

Résidence Balanchine – Jeudi 12 février 2015

Dans cette séance nous allons nous inspirer du travail de l’artiste Jean Arp.
Son travail autour de la sculpture est basé sur des formes très simplifiés, des corps volumineux, ronds. Ce sont des pièces qui viennent s’assembler les unes aux autres.
On va travailler sur l’idée du contact…comment on peut faire?
…il faut se toucher. Oui! réponds Delphine. On va commencer par prendre des ballons. Le corps en contact avec le ballon au sol. Explorer avec le ballon chaque partie du corps. Le ballon ne se décolle pas du corps.

DSCN2241
Maintenant à deux avec un ballon. Un de partenaires fera le rocher et l’autre va dérouler le ballon dans le corps de son partenaire. Celui qui fait le rocher reste à l’écoute.
L’étape suivante on enlève les ballons, les corps sont en contact. C’est ce qu’on appelle dans l’histoire de la danse  : la danse contact.

DSCN2256

DSCN2274
Qu’est ce vous en pensez du travail qu’on a fait aujourd’hui?
– J’ai aimé le moment où on était avec la balle
– J’ai trouvé ça différent des autres fois, peut-être qu’on aurait pu être plus proches, quand il fallait être en contact
– ça change de ce qu’on a fait depuis le début.  Dès début de l’atelier on était dans notre bulle maintenant on a partagé.

Atelier #5  école Balanchine
Résidence territoriale en établissement scolaire
Classe CM2
Enseignante : Aline VAN STEENKISTE
Intervenante : Delphine BACHACOU