Temps de restitutions – Lundi 13 avril 2015

Ça y est! c’est le temps de restitutions au théâtre Dunois.
Les ateliers menées cette année par le théâtre dans le territoire soit avec la Résidence territoriale d’artiste en milieu et scolaire (école Balanchine, 37 Château des Rentiers, Thomas Mann)  ou bien avec les classes à PAC autour de la thématique Des Ils et des Elles (Baudriacourt, Lycée Pierre Brossolette, Lycée Gaston Bachelard, 37 Château de Rentiers), voient leur jour au plateau.
Ce jour-ci,  les enfants de la classe Clis de Marielle Leroy vont restituer leur chorégraphie « La danse du peuple des frotteurs ». Sous la direction du chorégraphe de la Cie. Les Ouvreurs de Possibles, Jean-Philippe Costes Muscat au 37 Château des Rentiers.
Avant dla présentation devant leurs familles les enfants ont le trac, mais une fois sur la scène ils donnent le meilleur d’eux et la présentation de ce soir a est magnifique!
Bravo les enfants!
Bravo Jean-Philippe, Marielle, Cécile et Ourida!

Danse clis chateau des rentiers

 

Le deuxième projet présenté ce jour là c’est du cinéma. La restitution du projet  » Des Elles et des Ils font leur cinéma à l’école du Château des Rentiers « . Le projet sous la direction de Pascale Diez avec les maîtresses du CE2 Aurélie Viard et Cécile Miret. Les enfants, ce soir, sont spectateurs de leur travail sur grand écran. Ils sont fières!

IMG_0059 IMG_0064

 

 

 

 

Des ils et des elles dansent – Jeudi 19 mars 2015

Toute la classe montre à Jean-Philippe le résultat des  répétitions avec leur maîtresse, Marielle. Jean Philippe est bien content parce que ils sont faite un très bon travail, on voit déjà qu’ils maîtrisent toute la composition. Maintenant il faudrait enlever les gestes parasites, moins de bavardage.

« Ce moment de danse c’est comme un cadeau. Il faut prendre soin, être attentifs, concentrées. Vous êtes capables, c’est pour ça qu’on vous le demande! ».

La classe a répété une troisième fois…on voit qu’ ils sont écoutées les consignes.
Bravo les enfants!

Classe Clis à l’école 37 Château des Rentiers
Enseignante : Marielle LEROY
Intervenant : Jean-Philippe COSTES MUSCAT

Des Ils et des Elles font du cinéma – Lundi 16 mars 2015

Ça y est on est dans la classe de Cécile Miret pour commencer le tournage du film. Il y a de l’enthousiasme dans l’air.
Pascale Diez explique le déroulement de la journée et constitue les équipes de tournage.

Une/un  cameramanUne/Un scripte
Une/un perchiste
Une/un assistante réalisatrice
Une/un clap

Voilà une fois l’équipe technique constitue on commence par le scènes en intérieur pour ensuite aller dans le préau.

Caméra…Moteur…Séquence 4 Plan 1 Prise 1… Action!!

Classe à Pac école 37, Château des Rentiers
Niveau CE2
Enseignante : Cécile MIRET
Intervenant : Pascale DIEZ

Des ils et des elles dansent – Jeudi 12 mars 2015

Nous allons commencer pour revoir ce que on a construit jusqu’à maintenant.
Les enfants vous êtes un peu agitées aujourd’hui, concentrées vous et ça sera plus facile.
N’oublie pas les croisements au centre…dit Jean Philippe quand il y des enfants qui oublient de partir à temps pour se croiser avec un camarade au centre de l’espace.
Après ce moment de répétition Jean Philippe nous propose de jouer au Mikado, oui!Il pose des grands bâtons de Mikado au centre il le laisse tomber et chacun de nous devra enlever un bâton sans bouger l’autre. Celui qui bouge perd!
Quand nous avons tous un bâton dans la main, on va vers le camarade, on pose doucement le bâton dans une partie du corps et au rythme de la musique…on bouge. Pas évident mais ça donne des belles choses.

Atelier de danse à l’école élémentaire 37 Château des Rentiers
Classe CLIS
Enseignante : Marielle LEROY
Intervenant : Jean Philippe COSTES MUSCAT

Des Ils et Des Elles font du cinéma – mardi 3 mars 2015

Après les vacances on se prépare pour le tournage du film. Pour commencer lecture du scénario écrit par Pascale et ensuite préparation du casting pour choisir les enfants qui seront plus à l’aise devant la caméra.
D’abord passent le casting les filles et les garçons qui vont s’endormir.
Après les garçons et filles qui se réveillent dans le corps de l’autre sexe + les voix off.
Un choix toujours dure à faire car ils sont bien motivées pour jouer les enfants qui ont choisi de passer. Mais bon…c’est qui n’ont pas été sélectionnées vont avoir l’opportunité de toucher à la technique…ils seront caméra man, scripte, preneur de son, clap, etc.
On se voit le jour du tournage les enfants!!

Classe à PAC 37 Château des Rentiers
Niveau CE2
Enseignantes : Cécile MIRET, Aurélie VIARD
Intervenante : Pascale DIEZ

Des Ils et des Elles font du cinéma – Vendredi 13 février 2015

J’ai un scénario. Vous savez qu’est ce que un scénario? …C’est comment une structure, vous vous savez qu’est ce qu’une structure? …Non!
…une structure c’est comme la colonne vertébrale. Par exemple si on enlève la colonne à Oscar (elle montre le squelette) il tombe.
A partir de cette idée de scénario Pascale souhaite continuer les improvisation avec les enfants pour enrichir l’histoire.
Les garçons et les filles vont improviser autour de cette idée d’être fille dans un corps de garçon et garçon dans un corps de fille. Le fait d’être dans la peau de l’autre peut nous aider à comprendre et à être plus tolérant avec l’autre.

Classe à PAC 37 Château des Rentiers
Niveau CE2
Enseignantes : Aurélie VIARD et Cécile MIRET
Intervenante : Pascale DIEZ

Des Ils et des Elles font du cinéma – mercredi 11 février 2015

Les improvisations d’aujourd’hui, dans la classe de Cécile, donnera la possibilité aux enfants de connaître l’histoire qui sera transcrit dans le scénario de Pascale. L’atelier se déroule à partir des improvisations qui feront les élèves dirigés par Pascale. On commence par les filles. C’est un peu complique à comprendre… les filles qu’auront envie de passer devront interpréter le rôle d’un garçon qui est dans le corps d’une fille…compris!? Nous aussi on a du mal à comprendre mais au fur et mesure qu’on le fait, sa marche!
Et quelques mots qui sortent de la bouche d’une fille devenu garçon : Peut-être que je pourrai jouer au foot parce que des fois j’ai envie mais je ne ose pas.
Et des mots qui sortent de la bouche d’un garçon devenu fille : hors de question que je joue à la marelle, euh je serai obligé de parler de Hello Kitty…
Pascale engage la conversation pour savoir qu’est ce qu’ils pensent de tout ça… ils se demandent pourquoi les filles ont tout le temps les cheveux longs, même s’il y a des filles avec cheveux des courts des fois, elles ne sont pas beaucoup.
Pascale demande aux garçons…quelle qualité vous aimé bien chez votre mère par exemple? … la majorité répond : la cuisine.
Mais Loris nous dit que : le père d’Alexis fait de la cuisine dans un restaurant…alors les garçons font des choses des filles et les filles des choses des garçons!
Dans la classe d’Aurélie la même chose. Cette fois les commentaires les échanges à partir des improvisations sont :  je crois que je cauchemarde je suis dans le corps d’un garçon. Si personne n’a remarqué que je suis un garçon je serai obligé de jouer au foot la prochaine récré…pourquoi mes chaussettes sentent mauvais?!
Il faut que je sorte de ce cauchemar…je ne pourrai plus jouer au foot. Patatrix!! enfin je vais comprendre les secrets des filles!

Classe à PAC Des Ils et Des Elles 37 Château des Rentiers
Niveau CE2
Enseignantes : Aurélie VIARD et Cécile MIRET
Intervenante : Pascale DIEZ

Des Ils et des elles cinéma – lundi 9 février 2015

Pascale Diez, après son intervention comme cinéaste au Lycée Gaston Bachelard elle s’est retrouve au 37, Château des Rentiers cette fois pour construire un scénario et faire un film autour de la thématique fille/garçon.
Les classes de Aurelie Viard et Cécile Miret ont commencé déjà un travail en amont en lissant : Je porte la culotte de Thomas Gornet et Le jour du slip de Anne Percin. Un matin Corentin ne comprend pas qu’est ce qui se passe… il se réveille dans la peau de Corinne, dans sa tête il est un garçon mais dans la réalité de cette étrange journée tout le monde le prend pour une fille. Dans le jour du slip Corinne se réveille dans la peau de Corentin, elle ne comprend pas non plus comme tous ses vêtements sont maintenant de garçon et pourquoi à l’école la dame de la cantine lui serve double ration de purée. A partir de ces histoires les enfants vont réfléchir, donner des idées, improviser des scènes qui aideront Pascale Diez à construire le scénario du film.
Aujourd’hui dans la classe de Cécile Miret les enfants se retrouvent à jouer une scène où :
– une fille s’endorme et quand elle se réveille; bah surprise elle est dans la peau d’une fille mais dans sa tête il est un garçon. Pour produire cet effet Pascale demande à une fille de jouer le rôle d’un garçon qui se réveille en corps de fille et à un garçon faire la voix off. Cette improvisation donne différentes répliques comme par exemple : « mes cheveux, ils sont longs maintenant, je porte des chaussettes Hello Kitty, vous avez remarque qu’il y a quelque chose qui a change chez moi? Pourquoi mon écriture est toute propre alors qu’avant elle était sale? Pourquoi j’ai des bonnes notes alors qu’avant elles étaient mauvaises?  »
Ensuite une improvisation où il faut imaginer qu’ils sont à la cour de l’école,  le garçon en corps de fille et la fille en corps de garçon se retrouvent dans le groupe des filles ou le groupe de garçon et essaient de s’intégrer le mieux possible, mais des fois ce n’est pas si évident…bizarre…bizarre cette histoire!

Classe à Pac Ecole 37, Château des Rentiers
Niveau CE2
Enseignante : Cécile MIRET
Intervenante : PaScale DIEZ

Atelier danse classe CLIS – 05 février 2015

Aujourd’hui, le thème de l’atelier sera le lien. LES liens. Jean-Philippe n’est pas venu les mains vides: il pose au sol de longs fils oranges.
On va s’asseoir, une personne à chaque bout d’un fil, puis deux par deux, on va s’amuser à faire voyager son fil. Mais attention! Il doit rester bien droit, tendu, ne jamais être courbe!

Jean-Philippe montre ensuite comment ce fil peut devenir un véritable partenaire de danse. Mais finalement… a t-on vraiment besoin d’un « vrai » fil? On refait donc l’exercice mais cette fois-ci avec… un fil invisible! Et bien qu’on ne le voit pas, aux mouvements des enfants on peut ressentir sa présence.

On refait ensuite la danse des diagonales vue lors des ateliers précédents, pour finir par la découverte de la « Danse des Ouvreurs », du nom de la compagnie de Jean-Philippe.

Atelier danse # 7 Classe CLIS école élémentaire 37 Château des Rentiers
Classe niveau  6 à 12 ans
Intervenant : Jean Philippe COSTES MUSCAT
Enseignante : Marielle LEROY

Atelier danse classe CLIS – 22 janvier 2015

Tous en cercle.
Tu peux sortir la balle par magie Jean-Philippe? Dit un élève au danseur.
On fait comme les séances précédentes : faites voyager la balle avant de la passer à votre camarade en disant votre prénom et on le regardant dans les yeux.
Et voilà que la balle a disparu par magie!
Maintenant imaginez que vous êtes à l’intérieur d’une boule, vous touchez les parois avec tout votre corps, pas seulement les pieds et les mains. Utilisez votre tête, votre dos, vos genoux!
On peut se frotter aussi à l’intérieur de notre boule imaginaire.

Musique! et on danse dans l’espace en ayant conscience qu’on emporte avec soi sa boule, n’entrez pas dans l’espace de l’autre. Ne perdez pas de vue ce que vous avez découvert jusqu’à maintenant.
Nous allons répéter la chorégraphie de notre spectacle.  Vous vous souvenez? … personne ne répond? Toi, Chloé, explique-nous.

Atelier danse # 6 Classe CLIS école élémentaire 37 Château des Rentiers

Classe niveau  6 à 12 ans
Intervenant : Jean Philippe COSTES MUSCAT
Enseignante : Marielle LEROY